Retour à la liste

Ruines romaines des trois ilôts

Bou Aroua Cherchell Wilaya de Tipaza

Dans cette petite bourgade tardive encore peu explorée, une grande domus, fouillée sur une surface de 1800 m² environ, présente cinq cuves de salaisons dans la partie septentrionale de la zone fouillée ; elles sont mitoyennes d’une citerne. Les fouilles ont montré qu’elles appartenaient à un état antérieur de la maison car elles ont été remblayées pour construire au-dessus de petites pièces à une époque tardive. Le sol de l’atelier était couvert d’un mortier de tuileau épais en très bon état de conservation. 
Le volume estimé est supérieur à 26,20 m3.

Les recherches menées dans les années 1950 n’ont pas été publiées dans leur intégralité ; il n’y a pas d’étude du mobilier. 
Des travaux ont repris depuis l’été 2014 sous la responsabilité de l’Institut d’Archéologie d’Alger.

Chronologie

Deux états identifiés I et II :
II-IVe s. (?) : état I (atelier)
IV-V e s. (?) : état II (cuves remblayées). 

Source : Touatia Amraoui, «Les Trois Îlots (Cherchell, Algérie)»,  RAMPPA, Réseau d'excellence atlantico-méditerranéen sur le patrimoine lié à la pêche durant l'Antiquité (http://ramppa.ddns.net/cetaria/les-trois-ilots), 11 novembre, 2016.