Retour à la liste

Bastion de France

Rue de la Citadelle Porto-Vecchio Corse-du-Sud

Bastion dit "de France" de la citadelle. Il en est le plus important. 

Les génois l'ont édifié après leur refonte de la cité en 1542. Il se nomme alors "U baluardo di a marina". 

Il permet la surveillance de la totalité du golfe et du port. 

En 1769 la Corse est soumise par les troupes de Louis 15, qui rebaptisent alors le bastion. 

L'édifice est ouvert d'avril à octobre, le rez-de-chaussée sert de salle d'exposition à des artistes contemporains, il est libre d'accès.   

L'accès à la terrasse est payant (2 euros). 

Site soumis par J/L Genest. 

 

 

 

   Les génois l'ont édifié lorsqu'ils refondèrent la cité en 1542, il se nomme alors "U baluardo di a marina" et permet la surveillance de la totalitéLes génois l'ont édifié lorsqu'ils refondèrent la cité en 1542, il se nomme alors "U baluardo di a marina" et permet la surveillance de la totalité du golfe et du port. Mais la cité n'a pas d'avenir en raison de la malaria. En 1769 la Corse est soumise par les troupes de Louis XV, les soldats du Roi de France rebaptisent le bastion qui prend son nom encore en usage de nos jours.
L'édifice esdu golfe et du port. Mais la cité n'a pas d'avenir en raison de la malaria. En 1769 la Corse est soumise par les troupes de Louis XV, les soldats du Roi de France rebaptisent le bastion qui prend son nom encore en usage de nos jours.
L'édifice es dit "de France" est le plus important de la citadelle de Porto-Vecchio. Les génois l'ont édifié lorsqu'ils refondèrent la cité en 1542, il se nomme alors "U baluardo di a marina" et permet la surveillance de la totalité du golfe et du port. Mais la cité n'a pas d'avenir en raison de la malaria. En 1769 la Corse est soumise par les troupes de Louis XV, les soldats du Roi de France rebaptisent le bastion qui prend son nom encore en usage de nos jours.
L'édifice est ouvert du mois d'avril à octobre, le rez-de-chaussée sert de salle d'exposition à des artistes contemporains, il est en accès libre, par contre l'accès à la terrasse est payant (2 euros) bastion dit "de France" est le plus important de la citadelle de Porto-Vecchio. Les génois l'ont édifié lorsqu'ils refondèrent la cité en 1542, il se nomme alors "U baluardo di a marina" et permet la surveillance de la totalité du golfe et du port. Mais la cité n'a pas d'avenir en raison de la malaria. En 1769 la Corse est soumise par les troupes de Louis XV, les soldats du Roi de France rebaptisent le bastion qui prend son nom encore en usage de nos jours.
L'édifice est ouvert du mois d'avril à octobre, le rez-de-chaussée sert de salle d'exposition à des artistes contemporains, il est en accès libre, par contre l'accès à la terrasse est payant (2 euros)



 bastion dit "de France bastion dit "de France" est le plus important de la citadelle de Porto-Vecchio. Les génois l'ont édifié lorsqu'ils refondèrent la cité en 1542, il se nomme alors "U baluardo di a marina" et permet la surveillance de la totalité du golfe et du port. Mais la cité n'a pas d'avenir en raison de la malaria. En 1769 la Corse est soumise par les trosite e fdffdupes de Louis XV, les soldats du Roi de France rebaptisent le bastion qui prend son nom encore en usage de nos jours.
L'édifice est ouvert du mois d'avril à octobre, le rez-de-chaussée sert de salle d'exposition à des artistes contemporains, il est en accès libre, par contre l'accès à la terrasse est payant (2 euros)" est le plus important de la citadelle de Porto-Vecchio. Les génois l'ont édifié lorsqu'ils refondèrent la cité en 1542, il se nomme alors "U baluardo di a marina" et permet la surveillance de la totalité du golfe et du port. Mais la cité n'a pas d'avenir en raison de la malaria. En 1769 la Corse est soumise par les troupes de Louis XV, les soldats du Roi de France rebaptisent le bastion qui prend son nom encore en usage de nos jours.
L'édifice est ouvert du mois d'avril à octobre, le rez-de-chaussée sert de salle d'exposition à des artistes contemporains, il est en accès libre, par contre l'accès à la terrasse est payant (2 euros)